Shen Nong Les légendes,

Selon la légende :

    Tout commença en 2737 avant notre ère, en Chine. On été alors au temps des Trois Augustes où la seule boisson été l’eau. Le dernier des Trois Augustes, Shen Nong, avait alors ordonné à tous ses sujets de faire bouillir l’eau avant de la boire afin de rester en bonne santé pour cultiver les terres. 

    Un jour de grande chaleur, alors que Shen Nong se faisait bouillir de l’eau à l’abri d’un arbuste, une petite brise se leva et fit tomber dans l’eau chaude 3 feuilles. Quelques instants après, les feuilles donnèrent une couleur est un délicat parfum à l’eau. Shen Nong goûta alors à l’eau et s’en délecta. Cet arbuste était un théier sauvage…

    Bien que beaucoup aiment à penser que cette histoire est la plus probable, car la plus ancienne, on entend en Inde et au Japon deux légendes différentes...

En Inde :

Bohdhi DharmaOn raconte que Bohdhi-Dharma, né vers 440 dans le sud de l’Inde, avait entrepris de prêcher en Chine les préceptes de Bouddha. Afin de se rendre digne d’une telle mission, il fit vœu de ne pas dormir pendant neuf années consécutives. Mais au bout de la troisième année alors prit de somnolences, il prit par hasard quelques feuilles d’un théier sauvage et les chiqua machinalement. Le Prince puisa alors dans ces feuilles la force de rester éveillé pour les six dernières années de son apostolat.

Au Japon :

L’histoire serait un peu différente, car on y dit qu'à la troisième année, il succomba au sommeil, et à son réveil décida de se couper les paupières et les jeta à terre. Plus tard, repassant au même endroit il constata qu’elles avaient donné vie à un arbuste. Il en goûta les feuilles et s’aperçut qu’elles avaient la propriété de garder les yeux ouverts. Il en parla autour de lui et l'on prit l’habitude de cultiver le thé partout où il était passé.